L'association

Notre Histoire

 / 

L’Adapei 35, d’hier à aujourd’hui

« Il est essentiel dans la période de grandes transformations de notre environnement que nous connaissons aujourd’hui, de nous rappeler que c’est à l’engagement de parents, à leur détermination et à leur volonté, que nous devons l’Adapei d’aujourd’hui. »
extrait du discours prononcé par le président en 2011 à l’occasion du 50ème anniversaire de l’Adapei.

En 1961, sous l’impulsion de parents ayant un enfant porteur d’un handicap mental et se trouvant confrontés à une situation à laquelle la collectivité ne donne pas de réponse, l’Association " Les Papillons Blancs - Association Familiale de défense et de protection de l'enfance déficiente - groupement d'Ille et Vilaine " voit le jour.

De nombreuses innovations ont été mises en œuvre tout au long de ces années : les SACAT, les services de proximité, les services d’accompagnement à la vie sociale, les maisons d’accueil spécialisé et foyers d’accueil médicalisé, les structures pour personnes vieillissantes.

De nombreux projets ont été développés et portés, et ont été l’occasion de nombreuses collaborations avec les pouvoirs publics, les municipalités, les associations, qui confèrent à l’Adapei un statut de partenaire reconnu.

Tout au long de ces cinquante années, l’Adapei s’est attachée à faire vivre les valeurs familiales de solidarité, de partage et d’humanisme qu’elle réaffirme encore et toujours. C’est sur la base de ces valeurs que l’Adapei a conduit les adaptations nécessaires aux changements et aux évolutions de son environnement.

En 50 ans, les attentes des familles ont évolué. Désormais l’institution n’est plus la unique réponse. Le projet individuel, le parcours de vie se conjuguent maintenant avec l’accompagnement et les notions de compensation du handicap. Cependant, les convictions restent les mêmes : c’est avant tout la personne humaine qui qualifie la personne en situation de handicap et non son handicap.

En entretenant ensemble une fonction militante et gestionnaire, l’Adapei a acquis une expérience qui donne crédit à ses actions et ses activités. Cette confiance accordée repose d’une part sur la qualité de la fonction militante, confrontée au poids de la fonction gestionnaire et d’autre part sur le réalisme imposé par la gestion d’un ensemble d’équipements, qui participe au sérieux des demandes et propositions de l’Association.