Établissements et services

Habitat - vie sociale

 / 

Détail de l'établissement

Centre d’Habitat Reizh Par - MAPAH Le Tertre

rue du Tertre
35600 REDON
T. 08 99 71 06 87
F. 02 99 71 47 95
Directeur : Nadine CHEREAU
Chef de service : Jean-Robert RAIGNER

Population accueillie et capacité d'accueil :

Personnes en situation de handicap, âgées ou retraitées, orientées en foyer de vie ou en foyer d’accueil médicalisé, soit l’accueil de personnes handicapées vieillissantes, à partir de 45 ans, atteintes de déficience intellectuelle, relevant des situations suivantes :

  • personne handicapée travailleur d’E.S.A.T. atteignant l’âge de la retraite,
  • personne handicapée accueillie en Section Annexe d’E.S.A.T. et nécessitant compte tenu de son vieillissement une orientation vers un foyer de vie ou un foyer d’accueil médicalisé,
  • personne handicapée à domicile dont le vieillissement nécessite un accueil en foyer

L’établissement a une capacité de 27 places : 21 places de foyer de vie, 5 places de foyer d’accueil médicalisé  et 1 place d’accueil de jour ; installées sur le site du Foyer du Tertre, dans un quartier de Redon retiré un verdoyant, sur une surface de 1700 m2 de plain-pied construite en 1984.

Historique :

Date de création : décembre 2003

Activités :

La finalité première de l’établissement est de créer un environnement sécurisant, favorable à l’épanouissement de la personne en situation de handicap, accueillie dans le cadre du foyer et établie en tant que résidante de son lieu de vie : Accueil et hébergement, Protection de la personne accueillie, Accompagnement personnalisé et Intégration sociale.

La spécificité de la MAPAH, Maison d’Accueil pour Personnes Agées Handicapées :

Les axes du projet d’établissement sont ainsi adaptés à l’évolution des besoins des personnes handicapées vieillissantes et/ou retraitées et de leur famille :

  • Garantir la réalisation du projet de vie du résident, en prenant en compte l’avancée en âge ;

  • S’adapter  à l’évolution des besoins des personnes handicapées vieillissantes, en respectant leur rythme et en conservant le plus grand potentiel d’autonomie possible ;

  • Maintenir les capacités le plus longtemps possible ;

  • Promouvoir une vie sociale et relationnelle épanouissante, préservant les liens antérieurs ;

  • Maintenir des relations familiales dans le cadre spécifique de l’avancée en âge des personnes et de leurs familles ;

  • Aménagement des conditions d’accueil et d’accompagnement pour les personnes les plus dépendantes : protocoles d’accompagnements spécifiques (médicalisation, accompagnement fin de vie et/ou soins palliatifs)